LE PERIGORD INSOLITE

LE PERIGORD INSOLITE

DECOUVERTE DE NOUVEAUX GRAFFITIS EN PERIGORD

DECOUVERTE DE NOUVEAUX

GRAFFITIS EN PERIGORD

Cette découverte de nouveaux graffitis a eu lieu au cours d'une prospection radiesthésique à la demande du propriétaire des lieux. Pour préserver sa vie privée nous n'indiquons pas l'endroit exact mais il faut savoir que les dessins en question sont élaborés sur les pierres angulaires des portes et fenêtres d'une maison ancienne et des bâtiments annexes de la propriété, à quelques kilomètres de la rivière Dordogne, dans le sud du département qui porte le même nom (ancienne province du Périgord).

Cette localisation non loin de la rivière a son importance parce que les dessins les plus fréquents et les plus intéressants parmi ces nouveaux graffitis représentent des bateaux de navigation fluviale. L'autre dessin qui apparaît fréquemment sur ce site représente ce que nous avons appelé, conventionnellement, des « cornues ». Par ailleurs, il existe d'autres graffitis très variés sur lesquels nous reviendrons, notamment des cercles parfaits dont certains multiples, concentriques, comme des « cibles».

Il y a lieu, tout d'abord, de faire une distinction essentielle entre deux types de signes gravés:

I- Des signes géométriques réalisés au compas par les compagnons tailleurs de pierre au moment de la construction, pouvant être considérés comme des marques de tâcherons, comme la signature de l'oeuvre achevée des maçons tailleurs de pierre ou constructeurs. Ils figurent au centre de la surface apparente de la pierre ou à proximité immédiate du centre et il n'en existe qu'un seul sur chaque pierre, à différentes hauteurs par rapport au sol.

II- Les graffitis réalisés à main levée et à hauteur d'homme, qui envahissent toute la surface des pierres, postérieurement à l'époque de la construction.

Il semblerait, à première vue, que les « cornues » et les « cibles » soient des marques de tâcherons et que les « bateaux » soient des graffitis. Cependant nous connaissons déjà cette association de « cornues » et de « bateaux » bien que le phénomène soit très rare. En effet, sur des moulins à vent de Saintonge nous avons relevé des graffitis de « bateaux » et de « cornues », qui sont manifestement associés et qui sont seuls, sans être accompagnés d'autres graffitis.

Sur cette pierre, on distingue, entre autres, un bateau (la coque dans le bas et les mas sous forme de lignes verticales parallèles), deux cercles emboités en forme d'S et les dates 1850, 1848, qui ne sont peut-être pas en rapport avec les gravures.

Hypothèses pour les "cornues": il pourrait s'agir du Taï-Ki oriental (l'ancienne monade protectrice des Chinois). Ou encore de la spirale de croissance harmonieuse définie par le "nombre d'or" ou aussi du symbole de l'Alchimie. Selon Larousse les cornues sont des sortes de vaisseaux. Selon Paul Yvon et Marquès-Rivière, la cornue est l'un des attributs du Diable. Autre observation curieuse: le "charbon de cornue" est un combustible particulier, or d'importantes exploitations de lignite entourent (encerclent) le site de ces graffitis curieux. Dans ces conditions ne serait-il pas possible que ces grands et longs bâtiments aient servi d'"arsenal" pour la construction de "gabares" destinées au transport fluvial de la lignite "charbon de cornue" le long de la Dordogne, vers la Gironde ?

Nouveaux graffitis:

Alors que Serge Avrilleau continue l'inventaire des graffitis souterrains (dans les grottes aménagées et les cluzeaux) qui comptent à l'heure actuelle 200 sites, des chercheurs lui ont signalé de nouveaux sites gravés non souterrains: sur les murs d'une église, d'un moulin et d'une ferme. Ils seront publiés dans l'ouvrage en préparation: "LE PERIGORD INSOLITE" (préface de Pierre Bellemare).

Pour en savoir davantage au sujet des graffitis en général et sur les agissements du chanoine affabulateur (à Domme et ailleurs) voyez l'avis de Serge Ramond et de Hervé Poidevin dans le blog: http://lespierresdusonge.over-blog.com          (Le faux dans l'archéologie du trait glyptographique).

FIN

 



04/02/2006
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres